La domotique : simplifier son quotidien et avoir un confort de vie optimal

La domotique envahit notre quotidien, le plus souvent à notre insu.

Mais de quoi s’agit-il ?

Depuis des années vous programmez votre four pour cuire votre rôti et qu’il soit « à point » lorsque vos invités passeront à table. Vous avez programmé la durée de cuisson, l’heure de fin de cuisson et la température et … mis votre rôti au four. L’appareil électroménager gère la suite grâce à des calculateurs et à l’heure dite vous passez à table tout en ayant pris tranquillement l’apéritif avec vos convives.

Aujourd’hui, la totalité de votre maison peut être pilotée grâce à la domotique soit à distance à partir d’un téléphone portable par exemple soit par programmation ou même par commande vocale. Ce pilotage automatique couvre plusieurs aspects :

  • La sécurité des biens et des personnes: ouverture du portail, surveillance de la maison ou des pièces par caméra, ouverture et fermeture des volets roulants, de la porte du garage, détection de présence et déclenchement d’alarmes sonores ou lumineuses , contrôle à distance de l’intégrité des biens ou des personnes (bébé ou enfant dans sa chambre, personne alitée ou maintien à domicile d’un senior …).
  • La gestion des énergies : pilotage automatique du chauffage, de la climatisation, déclanchement de l’éclairage par détection de présence, mise en route du fonctionnement d’appareils électroménagers sur le tarif électrique de nuit (sèche-linge, lave-vaisselle, …) ou mise en recharge sur les mêmes horaires des ordinateurs portables, des téléphones ou d’un véhicule électrique.
  • La gestion des fluides : robinets avec détection des mains pour ouvrir et fermer le débit d’eau, contrôle du remplissage d’une baignoire, …
  • La gestion du jardin : gestion automatique de l’arrosage en fonction de la météo constatée, …
  • La gestion cinéma/musique de la maison : possibilité de gérer des programmes vidéos ou audios différents au sein de la maison, gestion du contrôle parental.
  • L’assistance au quotidien : avoir un café chaud immédiatement au réveil, piloter le chauffage du domicile en fonction de la météo, de l’heure ou de l’exposition de la pièce, assister et aider les seniors et les personnes handicapés dans leur quotidien.

Les premiers pas en domotique

L’installation d’un système de domotique

Idéalement, la conception et l’installation d’un système filaire de domotique s’effectue lors de la construction ou de la rénovation de la maison. Ceci permet de dissimuler les fils électriques dans les cloisons et les plafonds.

Mais fort heureusement, se développent des systèmes non filaire qui fonctionnent et communiquent par ondes, ne nécessitant aucun câblage entre les différents modules ce qui permet des économies substantielles (pas de fil électrique ni d’intervention d’un électricien).

Le choix des solutions techniques

Ces systèmes modulaires ont en plus la vertu de faire évoluer progressivement l’installation en acquérant de nouveaux modules ou de nouvelles fonctionnalités en fonction des besoins du foyer.

L’important est donc, au départ, de définir ses besoins en domotique à court et moyen termes pour investir dans une centrale de commande suffisamment dimensionnée pour accueillir les fonctionnalités supplémentaires permettant de faire évoluer l’ensemble avec de nouveaux modules (ex équipement de vidéo/audio dans la chambre d’un nouveau né).

Le choix du matériel

Contrairement à une idée reçue, il ne faut ni être informaticien, ni bricoleur chevronné : pour la plupart des installations fixes, 30 mn de bricolage et une simple perceuse suffisent !

Pour un équipement non filaire, les fabricants proposent désormais des matériels simples et intuitifs comme la box Eedomus qui allie à la fois simplicité d’installation ou d’utilisation et infinité de pilotage d’objets connectés, la Zipabox qui a la possibilité de communiquer avec un environnement répondant à des protocoles différents ou enfin le Starter kit de Fibaro , plus polyvalent.

connected-object-controleur-domotique-z-
connected-object-controleur-domotique-z-
connected-object-controleur-domotique-z-

Le protocole Z-Wave, passerelle vers un habitat communicant

La plupart des équipements fonctionnent en Z-Wave, protocole radio en basse fréquence, permettant d’avoir un habitat communicant c'est-à-dire une maison où les équipements connectés échangent leurs informations et ajustent leur « comportement » en fonction des messages reçus se différenciant du simple programmateur qui applique un « ordre » identique qu’elles que soient les circonstances et l’environnement ..

Lors de l’étude du projet d’installation d’un système de domotique, il est très souvent recommandé de faire appel aux conseils d’un professionnel qui saura établir la faisabilité du projet, trouver les équipements techniques correspondant aux besoins et attentes du client, vérifier la normalisation et la compatibilité de ces équipements et établir un budget. Il saura aussi indiquer les évolutions techniques à venir puisque nous vivons actuellement que les prémices de la domotique.